Texte en français La mort de la musique Texte en français

On entend dire dernièrement que la musique est en train de mourir à cause de la piraterie. Ce n'est pas de mon intention de soutenir la piraterie; dans ce texte je veux seulement parler de la mort de la musique.

Quand les machines sont arrivées dans les usines, beaucoup d'ouvriers n'étaient plus nécéssaires. Ça a été un vrai dommage. Quand les villes se sont remplies de centres commerciaux, beaucoup de petits magasins ont du fermer ses portes. Quand quelque travail n'est pas nécéssaire, quelqu'un devient inutile et doit (malheureusement) subir les conséquences.

Les compagnies de disques faisaient un très important travail. Elles fabriquaient les disques, elles les transportaient, elles les vendaient. Personne ne pourrait pas écouter de la musique sans acheter des disques à cettes compagnies (ou aller à un concert, bien sûr). C'était impossible pour un particulier d'enregistrer ses propres disques. Avec les cassettes, tout cela changea notamment, mais la situation était encore semblable. En tout cas, il restait impossible pour un artiste d'enregistrer sa musique sans très chères heures de studio.

Maintenant, avec l'informatique, la situation a complètement changé. Il y a beaucoup de manières de transporter la musique. Tout le monde peut enregistrer de la musique et copier ses disques, et en plus il n'est pas nécéssaire d'avoir des disques en tout cas. Les compagnies de disques ne sont pas nécéssaires désormais, au moins pour cettes tâches. Et son métier n'a jamais été de faire de la musique, mais de fabriquer ce que les musiciens avaient inventé.

Ce sont les compagnies discographiques qui est en péril. Je connais beaucoup de gens qui font de la musique. Ils jouent malgré la manque d'argent, sans disques publiés, et sans aucun soutien d'aucune compagnie. Ils répètent longues heures, ils offrent des concerts en petits bars, ils donnent des classes à débutants... Ils le font parce que c'est sa vie. Leur seul moteur est son amour pour la musique.

No, la musique ne va pas mourir. La musique n'est pas un modéle de commerce. Je ne soutiens pas la piraterie, mais je ne crois pas que les petits magasins puissent survivre grâce a une sorte d'obligation d'achêter ses produits, malgré leur haut prix. Les compagnies de disques doivent confronter la situation. Son modéle est terminé.

1 comentario:

Markel dijo...

Je suis en accorde avec toi. Et je dirais de plus qu'aujourd'hui les gens a plus de posibilités pour créer music. C'est n'est pas tres cher créer une chanson à niveau de maison (ou de garage). Peut-être à nos jour c'est plus difficile de faire music avec calité de son, ou c'est plus difficile de être celèbre avec la music.